Nyaung Oo et Bagan

Nyaung Oo et Bagan

Nyaung Oo est une étape presque obligatoire en Birmanie, puisque ce village se situe à côté du site de Bagan et de ses milliers de temples. C’était pour moi ma première découverte de la Birmanie après Rangoon.   

 

Nyaung Oo et les deux Bagan :

Ce village, le site de Bagan et les alentours restent , l’un des endroits  incontournable du pays lors d’une première visite au Myanmar. Bagan est un énorme site archéologique bouddhiste avec environ 50 kilomètres carrés de terrain, sur lequel on compte pas moins de 2000 temples et  pagodes. Situé dans la Région de Mandalay, sur les bords de la rivière de Irrawaddy, l’ancienne cité possède un paysage unique au monde, la créativité architecturale et artistique y est extrêmement importante.  Il y règne une ambiance étrange et à la fois apaisante le matin et plus animée l’après midi. Des vendeurs et artistes vont dans les temples pour vendre leur œuvres; Laques, peintures sur sable, sculpture de bouddha et de personnage de la mythologie. Bagan est au XIIème et XIIIème siècle un foyer artistique très important .

Bien sur la montée du tourisme, a poussé la population vers ce business et la vente d’arts Birmans.

 

Bagan temples sunset

A Nyung Oo comme à Bagan , il est possible de louer un vélo ou une calèche avec un guide et se balader entre les temples. Si vous louez un vélo, prenez garde à prendre quelque chose de potable, la visite est assez physique, les temples s’étalent sur des kilomètres, et vous aurez parfois du mal à trouver un coin d’ombre, surtout si vous êtes en saison sèche.

Le soir venu, vous pouvez monter sur l’un des nombreux temple pour y voir un coucher de soleil , qui reste un spectacle extraordinaire et inoubliable. Vous n’êtes pas obligé de vous entasser avec les autres touristes sur le temple central qui surplombe la plaine, d’autres petits temples offrent un spectacle tout aussi grandiose. Attention tout de même le soir, les routes n’ont pas de lumières, les véhicules non plus, du moins très peu, avec un peu de chance, vous aurez un vélo avec une dynamo qui fonctionne. Les gens restent tout de même très prudents le soir, puisque l’afflux et le passage d’étrangers restent important .
C’est l’un des endroits les plus touristiques du pays, donc attendez vous à croiser du monde. Sur tout le site de Bagan, il n’y a que trois endroits où les gens dorment : Old bagan qui est à l’opposé de New Bagan, Nyaung Oo et New Bagan…A New Bagan vous ne trouverez presque que des hôtels et des infrastructures pour touristes ( bars restaurant, guides ), bien qu’il y ait au bord du fleuve, un peu d’animation , une pagode et une population locale, New Bagan est très différent du reste. 

 

bagan et ces moines

  La région de Bagan mérite le détour et quelques jours de visites. Même les alentours regorgent de temples et de petits villages. Plus au sud, vous pouvez visiter des villages et une petite ville qui s’appelle Salay, moins touristique et qui regorge de trésors cachés. Prenez une bonne après midi pour visiter cette ville, elle vaut le détour, vous aurez l’occasion d’admirer un temple totalement en bois, et vous plonger dans la vie quotidienne des Birmans autours. Sur la route vers Salay, vous pouvez voir l’extraction de cuivre réalisée par les populations locales de manière artisanale . Depuis votre guest house, généralement il existe des excusions également pour le mont Popa. A chaque fois, vous serez obligé de louer une voiture avec chauffeur privé pour les sites éloignés et de partager les frais avec d’autres routards. Il est impossible de louer une voiture en Birmanie. 

Bagan est clairement un bijou de l’architecture birmane et l’un des endroits majeurs de pèlerinage pour les bouddhistes Birmans. Je pense que la comparaison avec Angkor au Cambodge ne se fait pas vraiment, puisque c’est tout de même très différent. ( Angkor et ces temples Kmers restent magnifiques mais le nombre de visiteurs chaque année y est bien plus important, l’entrée y est bien plus cher aussi mais la richesse architecturale y est bien plus importante aussi mais aussi très différente.) 

 

Nyaung Oo et le quotidien :

Tôt le matin ; vers 5 ou 6 heures du matin, comme un peu partout en Asie du Sud est, des fidèles déposent de la nourriture pour les bonzes dans des vases noirs placés à cet effet devant les statues du Bouddha. Durant la journée les Birmans à Nyaung Oo s’activent à leur quotidiens traditionnels. Certains travaillent dans les champs aux alentours de Bagan, d’autres sont de simples pêcheurs dans l’Irradawi, d’autres encore ont senti le tourisme se développer dans la région et ont ouvert une boutique de location de vélo, un restaurant ou encore une boutique de souvenir.

 

On trouve également beaucoup d’artisans authentiques dans la région, des fabricants de poupées birmanes, des fabriques de vanneries, des tissus colorés ou brodés. Vous pourrez également trouver des cigares traditionnels ( les cheroots ) , que l’on retrouve également beaucoup au Lac Inle. Ces cigares restent doux et appréciés également par certains étrangers.  Nyaung Oo a également un petit marché pittoresque où l’on trouve beaucoup de légumes et de fruits de la région, des épices, mais également des vendeurs de fleurs, des grillades, et du poisson. Le village Nyuang Oo a une magnifique pagode (la pagode Shwezigon) coincée entre « la ville moderne » et un petit village. Toute la journée , vous entendrez l’ambiance des mantras que les moines récitent dans les micros, ce qui donne une atmosphère assez particulière, surtout le soir venu. Je vous invite donc à vous balader dans les environs, en vélo, mais aussi à visiter cette pagode extraordinaire, recouverte comme les autres, de feuilles d’or, que les Birmans donnent en guise de donation pour Bouddha.

 

L’avenir de Bagan :

Avec un gouvernement qui gère mal l’afflux touristique, des infrastructures hôtelières non adaptées, un manque d’entretien et de rénovations des temples, le site a un futur incertain . La directrice générale du site a encouragé les autorités Birmanes, à demander une nouvelle proposition d’inscription du site sur la liste du patrimoine mondial. Les nombreux villages qui s’étalent sur 42 km², sont également menacés du fait des pressions exercées en matière d’aménagement du territoire pour le développement et le tourisme. Une inscription sur la liste du patrimoine mondial pourrait permettre de développer l’activité économique, pour l’instant cela a été refusé puisque la junte avait construit il y a quelques années, une tour en plein milieu de Bagan pour les visiteurs, qui gâche bien sur le paysage et l’authenticité architecturale. 

Article écrit par Nicolas Bailleul.   

 

Leave a Comment

close
Facebook Iconfacebook like buttonSubscribe on YouTubeVisit Our Blog