Mon dernier film. Traveller of life

Mon dernier film. Traveller of life

Etes vous un voyageur de la vie?
Voir le film:

Pour ce dernier film en ce début d’année 2018, je voulais faire une vidéo plus narrative que les précédentes. Celle sur le Japon par exemple, était plus axée sur les effets spéciaux, les transitions et l’ambiance globale. Pour cela, j’ai écris un texte poétique que vous pouvez découvrir ci-dessous . Chacun interprète à sa manière le texte qui traite du chemin de vie de chacun.

La voix-off à était réalisé par Roger Worrod, dont je vous laisse découvrir son site web ici: www.rogerworrod.com 

Les séquences sont filmés essentiellement en Chine et en Birmanie, deux pays que j’ai visité une seconde fois en 2017, le reste des images vient du Ladhak, l’extrême nord de l’Inde.  J’ai travaillé bien sur avec mon habituelle GH4, un stabilisateur Zhizun Crane 2, une dji Osmo.

Mon projet à failli tomber à l’eau suite à un vol de mon matériel durant mon dernier voyage en Chine à Shangri-La, par chance j’ai récupéré l’appareil le lendemain, la police locale a retrouvé mon appareil grâce à leur système de vidéo surveillance.

Je vous laisse découvrir le texte de la voix off en français:


Es tu un voyageur de la vie?

Ecoute ces quelques mots et suis moi dans le voyage de la vie.

Le voyageur ne sait pas où il va.

Le voyageur comprend que la route est faite de haut et de bas.

que le chemin a ses jours de pluie et de soleil, ses jours de chagrin et ses jours de joie,

que dans les difficultés, derrière les nuages, il y a le soleil.

Sur cette route, le voyageur tout comme le moine, comprend qu’il est temps d’être en paix avec son environnement.

Le long de l’itinéraire sans fin. Il trouve son propre chemin. Il se recadre.

Il essaie de trouver son chemin et se recadre, tel est le but du voyageur.

Il se recadre, il change son point de vue, change sa direction.


C’est sur la route, dans les villes, au milieu des architectures et de la foule, dans les choses parmi les choses, et parmi les Hommes où tu te trouveras toi même.

Dans le tourbillon de la vie, tu tournes et tournes ton esprit qui parcourt l’espace infini 

Le voyageur poursuit son chemin, sa destiné, vers le paradis.

Sur ton chemin jour après jour, un pas après l’autre.

Face à la poussière, tu nettoies l’esprit pour être en paix, ne te retourne pas, prends soin de ton prochain, si tu le fais, force toi à aller de l’avant.

Ne sois jamais effrayer par l’aventure de la vie, crois au hasard, à la chance, au destin. Pars, pars et va conquérir d’autres espaces, d’autres espoirs. Le reste viendra à toi.

Tout est expérience comme le voyage.


Toi le pélerin, voyageur, sois toi même, regarde au-delà de l’horizon.

Ose être différent, opte pour une vie qui te correspond.

A travers les tremblements de terre et les catastrophes, tu n’es pas effrayé par cette porte inconnue, ce futur inconnu …

Sois en paix avec toi même, dans le cercle de la vie , fais le bon choix en accord avec tes valeurs et tes désirs.

 

S’élever est un processus, tu gagnes, tu perds, tu pleures, tu grandis, tu apprends, tu essais, tu tombes… écoute ton enfant intérieur.
Si tu ne sais pas où aller, n’importe quelle façon/manière t’y mènera.

La vie est remplie de challenges, pour toi le pélerin.

Lourd et douloureux, la rivière peut être longue mais le chemin est magnifique.
N’aie jamais peur de l’aventure de la vie.

Pars, pars et va conquérir d’autres espaces, d’autres espoirs. Le reste viendra à toi.

Derrière le brouillard, observe la beauté autour de toi

Tout le monde va à la même mort, la chose importante sont les expériences, c’est ton séjour et tu es le voyageur de la vie.




Article écrit par Nicolas Bailleul.

Leave a Comment

close
Facebook Iconfacebook like buttonSubscribe on YouTubeVisit Our Blog